Scènes de panique dans un Ikea à Shanghai: des dizaines de clients tentent d'échapper à un confinement forcé dans le magasin

La Chine applique toujours une stricte politique "zéro-Covid".

Scènes de panique dans un Ikea à Shanghai: des dizaines de clients tentent d'échapper à un confinement forcé dans le magasin
©Twitter @Inside Paper

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, la Chine a marqué les esprits par ses confinements à répétitions et ses mesures sanitaires considérées comme étant les plus sévères de la planète. Ce samedi, le pays asiatique s'est encore illustré par sa fermeté... dans un magasin Ikea de Shanghai.

Après qu'un cas contact ait visité le célèbre magasin de meubles suédois, les autorités chinoises ont décrété une fermeture subite du site, imposant aux clients d'y rester en quarantaine pendant plusieurs jours. Mais les visiteurs n'étaient pas du même avis, ce qui a provoqué de véritables scènes de panique au sein de l'établissement.

Sur des vidéos publiées sur les réseaux sociaux, on peut voir des gardes de sécurité tenter de maintenir les portes du magasin closes et de contenir les clients à l'intérieur, en vain. Les visiteurs se bousculent et essayent à tout prix de forcer le barrage pour s'échapper.

Selon les autorités, le magasin a été fermé durant deux jours et devrait rouvrir ce mardi. Les clients "piégés" dans l'établissement ont été envoyés dans un centre de quarantaine.

Au début du mois d'août, 80.000 touristes avaient été bloqués sur l'île de Hainan après la découverte d'un foyer de Covid.

Sur le même sujet