Immigration : le Benelux renforce la coopération concernant la procédure de Dublin et réduit certains délais

Les pays du Benelux, représentés par le secrétaire d'État belge à l'Asile et à la Migration, Sammy Mahdi, le directeur général suppléant néerlandais de l'immigration, Eeuwke Faber et le directeur luxembourgeois de l'immigration Jean-Paul Reiter, ont signé mardi un accord administratif visant à renforcer la coopération concernant les procédures dites de Dublin.

Immigration : le Benelux renforce la coopération concernant la procédure de Dublin et réduit certains délais
©AP

Des efforts seront désormais déployés pour raccourcir certains délais administratifs pour les demandes de prise en charge et de reprise, qui sont plus rapides que ceux imposés par le système européen, a annoncé mardi le secrétariat général du Benelux.

L'ambition du système européen de Dublin est de faire en sorte que les demandes d'asile ne soient traitées que par un seul pays de l'Union Européenne et d'empêcher les demandeurs d'asile d'être renvoyés ou de demander l'asile plusieurs fois dans différents pays.

En tant que pays de destination et de transit pour les personnes en quête de protection internationale, les pays du Benelux sont souvent confrontés au fait que ce système européen ne fonctionne pas de manière optimale. Ils veulent trouver des solutions et, surtout, accroître l'efficacité du dispositif.

Selon le secrétariat général du Benelux, cet accord administratif envoie également un signal important aux autres partenaires de l'UE.

Améliorer la coopération

Les trois pays s'efforceront d'intensifier et d'améliorer leur coopération opérationnelle. Par exemple, ils développeront le système de déploiement d'officiers de liaison. Cela permettra d'assurer un flux et un échange d'informations optimaux entre les pays.

Au-delà des efforts qui seront déployés pour raccourcir certains délais administratifs pour les demandes de prise en charge et de reprise, les procédures de reprise en charge des demandeurs d'asile pour lesquels la responsabilité a été établie seront simplifiées grâce à l'adoption rapide de décision claire sur la demande de reprise en charge.

Quant à l'organisation pratique d'éventuels transferts entre les pays, des délais d'annonce rapides seront également convenus et seront bien coordonnés entre chacun des services. Enfin, les pays du Benelux se consulteront régulièrement pour assurer le suivi de cet accord.

De manière générale, les pays du Benelux restent attachés à une coopération plus efficace et plus étroite au niveau de l'UE et du Benelux en matière d'asile, de migration et de Schengen.

Sur le même sujet