Guerre en Ukraine : l'Europe doit couper l'oxygène énergétique de la Russie, demande le chef de la diplomatie

L'Europe doit couper l'"oxygène énergétique" de la Russie et mettre un terme définitif à sa dépendance envers le gaz russe, a réclamé le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kouleba, jeudi lors d'une visite à Berlin.

Guerre en Ukraine : l'Europe doit couper l'oxygène énergétique de la Russie, demande le chef de la diplomatie
©AP

"Il faut couper cet oxygène énergétique pour la Russie, et c'est particulièrement important pour l'Europe", a-t-il souligné lors d'une conférence de presse avec le vice-chancelier et ministre de l'Économie, Robert Habeck. "La Russie a montré (...) qu'elle n'était pas un partenaire fiable, et l'Europe ne peut pas se permettre" dans ces conditions de continuer à traiter avec Moscou, a fait valoir M. Kouleba.

Les 27 pays de l'UE s'efforcent de réduire leur dépendance des hydrocarbures russes depuis le début du conflit, mais n'ont pas réussi pour l'instant à s'entendre sur un embargo progressif sur le pétrole russe.

Plus tôt jeudi, M. Kouleba avait à nouveau plaidé pour une adhésion de son pays à l'UE. "On entend très souvent que l'Ukraine appartient à la famille européenne, à présent il importe de (lui) réserver cette place" dans l'UE, a-t-il déclaré à la télévision allemande.

Kiev a présenté sa candidature à l'adhésion à l'UE le 28 février, mais certains des 27 pays membres sont sceptiques, y compris sur l'octroi du statut de candidat à l'Ukraine, question sur laquelle une décision est attendue en juin.

Sur le même sujet