Révolte pour les droits des femmes en Iran: Khamenei charge les Etats-Unis et Israël

AFP
Révolte pour les droits des femmes en Iran: Khamenei charge les Etats-Unis et Israël
©AFP

Le guide suprême de la République islamique, l'ayatollah Ali Khamenei, a accusé lundi les Etats-Unis, Israël et leurs "agents" d'avoir fomenté le mouvement de contestation antigouvernemental déclenché par la mort le 16 septembre de Mahsa Amini à Téhéran.

"Je dis clairement que ces émeutes et l'insécurité sont l'oeuvre de l'Amérique, du régime sioniste (Israël, NDLR) usurpateur et leurs agents salariés, avec l'aide de certains Iraniens traîtres à l'étranger", a-t-il dit dans sa première réaction à la mort de la jeune femme, arrêtée le 13 septembre par la police des moeurs.

"La mort de la jeune fille nous a brisé le coeur, mais ce qui n'est pas normal, c'est que certaines personnes, sans preuve, ni enquête, rendent les rues dangereuses, brûlent le Coran, retirent le hijab des femmes voilées, mettent le feu aux mosquées et aux voitures", a-t-il dit.

Prenant la parole à l'occasion d'une cérémonie de remise de diplômes à des officiers issus de l'académie militaire à Téhéran, il a affirmé: "la police est obligée de tenir tête aux criminels et d'assurer la sécurité de la société".

"Donc affaiblir la police signifie renforcer les criminels, celui qui attaque la police, laisse le peuple sans défense contre les criminels, les voyous, les voleurs", a t-il dit.