L’enquête a montré que la mort de cet homme de 51 ans à Veldegem était naturelle.

Un homme de 51 ans a été retrouvé mort dans sa maison de Veldegem (Flandre orientale) dimanche. La cause de la mort est naturelle. Il a fallu quatre semaines pour que son cadavre soit découvert.

Comme le rapporte jeudi la presse flamande, les secours ont été appelés par les enfants de la victime. Ces derniers n’obtenaient aucune réponse quand ils appelaient leur père par téléphone. Ils sont alors venus sur place et ont découvert son cadavre dans la maison.

L’homme vivait seul dans cette maison située dans une rue purement résidentielle. Il y avait emménagé il y a trois ans. La police a été prévenue. L’enquête a été rapidement clôturée. La cause de la mort restera vraisemblablement inconnue, a indiqué une porte-parole de la police locale. Cet homme n’avait que 51 ans mais pour la police, il ne s’agit pas d’un décès suspect. Il n’est pas question d’intervention extérieure.

La police a évalué la date du décès sur la base du courrier présent dans la boîte aux lettres. L’homme ne travaillait pas et avait peu de contacts sociaux. Il était assez renfermé. "Il n’était pas exceptionnel que nous ne le voyions pas pendant des jours", a expliqué un voisin au quotidien flamand Het Nieuwsblad