Jean-Claude Marcourt se fait voler au centre de Liège

Deux individus se sont emparés de sa mallette contenant divers objets de valeur.

J. Def.
Jean-Claude Marcourt se fait voler au centre de Liège
©BELGA

C'est une bien mauvaise mésaventure qui est arrivée, ce vendredi soir, au Liégeois Jean-Claude Marcourt, président du Parlement de Wallonie et conseiller communal à Liège (chef de groupe PS)... Deux individus se sont emparés de sa mallette contenant divers objets de valeur.

Pour y parvenir, ils ont employé la ruse... Cela s'est produit alors que son chauffeur l'attendait, à bord de son véhicule (BMW X5), place Xavier Neujean, au centre de Liège. A un moment donné, deux individus de type nord-africain se sont approchés du véhicule. L'un s'est avancé vers le chauffeur et l'a interpellé. L'homme a alors baissé la vitre afin de lui répondre. Une fois l'attention du chauffeur détournée, un deuxième individu en a profité pour ouvrir la portière arrière du véhicule où se trouvait la mallette de Jean-Claude Marcourt. L'homme l'a saisie et les deux comparses ont ensuite quitté les lieux.

Dans la mallette se trouvaient notamment un PC portable, une tablette iPad, les clés de son domicile ou encore le dispositif permettant d'ouvrir son portail d'entrée.

Une fois le vol constaté, la police a aussitôt été alertée. De même que le magistrat de garde au parquet de Liège. Assez rapidement, la mallette en question a pu être géolocalisée grâce à la technologie de puce GPS.

C'est ainsi, comme on l'a appris auprès du parquet, que la géolocalisation a mené les policiers dans un quartier de Liège. Les policiers ont d'abord frappé à la porte mais personne n'est venu ouvrir alors qu'ils entendaient des voix... Le parquet précise que les policiers ont alors enfoncé la porte afin de pénétrer à l'intérieur de ce logement. Trois hommes s'y trouvaient. Ils ont aussitôt pris la fuite. Selon le magistrat, l'un d'eux a sauté par la fenêtre afin d'échapper à la police. Grièvement blessé, il a été emmené à l'hôpital. A l'heure d'écrire ces lignes, ses jours étaient en danger.

Quant aux deux autres individus, ils ont été appréhendés. Ceux-ci sont en séjour illégal en Belgique. Dans le logement, les policiers ont retrouvé une partie des objets qui se trouvaient dans la mallette de Jean-Claude Marcourt ainsi que d'autres objets vraisemblablement volés.

Le parquet a transmis le dossier à un juge d'instruction en réclamant le placement sous mandat d'arrêt pour ces trois individus.