Litige au sein de l'Exécutif des Musulmans de Belgique: une décision sera rendue dans le mois

La chambre des référés du tribunal de l'entreprise de Bruxelles a entendu, jeudi matin, les plaidoiries dans le litige opposant entre eux plusieurs membres de l'Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB).

Litige au sein de l'Exécutif des Musulmans de Belgique: une décision sera rendue dans le mois
©Reporters / QUINET
BELGA

Trois membres de l'EMB ont saisi le tribunal pour qu'il ordonne la désignation d'un administrateur au sein de cette fédération religieuse. Ils pointent de graves problèmes de gestion. La direction de l'EMB, de son côté, a affirmé que ces accusations sont mensongères. Le juge a pris l'affaire en délibéré et rendra une décision dans le délai légal d'un mois. Les trois demandeurs ont fait état d'abus de pouvoir et de détournements de fonds au sein de l'EMB. Ils estiment que des membres du Bureau de l'EMB ont pris le contrôle de l'EMB, sans en référer aux membres élus. Le président dudit bureau, Mehmet Üstün, a fermement contesté ces allégations.

Depuis plusieurs années, l'Exécutif des Musulmans de Belgique est en proie à des tensions internes, nées notamment à la suite de pressions fortes de courants islamiques de différents pays musulmans. En janvier dernier, le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, a pris la décision de mettre à l'écart celui qui était alors le président de l'EMB, Salah Echallaoui, accusé par la Sûreté de l'État d'être un agent du Maroc.

Sur le même sujet