Les rumeurs d’étranges piqûres dans des lieux festifs courent parmi les ados

Des filles disent avoir été piquées par des seringues. Sans élément probant. Cela suggère le phénomène de la rumeur.

Les rumeurs d’étranges piqûres dans des lieux festifs courent parmi les ados
©BELGA
Une piqûre par seringue hypodermique dans le bras, l’épaule, la fesse ou le dos pour injecter un mystérieux produit… Après avoir touché des bars et des discothèques en France et en Grande-Bretagne, cet étrange phénomène...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet