"Encanto": le film est porté par une héroïne qui saura faire une force de son handicap

Un film d’animation enlevé, mais attendu, sur les liens familiaux.

Quelque part dans des montagnes d'Amérique du Sud (on pense à la Colombie), la famille Madrigal règne sur un petit village paisible. Flash-back. Alors que son mari est tué sous ses yeux par des mercenaires sanguinaires, une jeune femme et ses triplés sont sauvés par un miracle, représenté par une bougie magique. C'est elle qui a permis aux Madrigal de s'abstraire de la violence alentour pour créer une communauté heureuse, vivant en harmonie avec la nature. Installés dans une maison enchantée, les Madrigal sont dotés de dons surnaturels. Tous, sauf Mirabel, qui n'a pas reçu ses pouvoirs, au grand dam de son abuela, la matriarche. Quelques années plus tard, alors que son cousin Antonio a, lui, reçu le pouvoir de parler aux animaux, la jeune fille va tenter de sauver la magie de la famille Madrigal, qui semble menacée…

Une équipe de choc

Pour son 60e "classique d'animation", Disney a réuni une équipe de choc. Côté réalisation, Encanto a été confié au trio Byron Howard, Jared Bush et Charise Castro Smith, derrière le génial Zootopia en 2016. Tandis que les chansons (aux styles variés mais évidemment à dominante latino) ont été confiées au talentueux Lin-Manuel Miranda, le créateur (et chanteur principal) de la comédie musicale événement Hamilton en 2015. Ce n'est pas sa première collaboration avec la maison de Mickey, puisqu'il a également travaillé sur Le Retour de Mary Poppins de Rob Marshall - le duo se reformera pour La Petite Sirène, prévu en 2023 - et sur Vaiana : La Légende du bout du monde en 2016.

Avec ce dernier, Encanto partage une esthétique de petits personnages aux grosses têtes rondes ressemblant à des poupées (pour favoriser le merchandising ?)… Passé cet inconfort visuel, le film est porté par une héroïne qui saura faire une force de son handicap. L'animation est fluide, les décors variés et le thème de la famille parfaitement exploré, même si on reste chez Disney et que la morale est évidemment sauve. Le film se montre nettement moins audacieux, dans ses thématiques, que Zootopia. Et moins sombre que le Coco de Pixar, qui choisissait, lui aussi, un environnement hispanique (le Mexique en l'occurrence) pour explorer les valeurs familiales.

Un court métrage en 2D

En avant-programme d'Encanto, on ne manquera pas Far From The Tree, magnifique court métrage animé en 2D (ça fait du bien…) signé Natalie Nourigat, qui aborde, lui aussi, la question de la famille, à travers la relation entre un raton laveur et son enfant.

À noter que Disney + réserve un joli cadeau à ses abonnés puisqu'Encanto sera disponible sur la plateforme de streaming le 24 décembre.

Encanto : La Fantastique famille Madrigal Animation De Byron Howard, Jared Bush et Charise Castro Smith Avec les voix en VO de Stephanie Beatriz, John Leguizamo… Durée 1h39.

"Encanto": le film est porté par une héroïne qui saura faire une force de son handicap
©D.R.