"Grâce aux réseaux sociaux, les femmes et minorités de genre ont une force d’opposition”

Première édition du festival “Fame”, destiné à faire dialoguer les arts et les féminismes. À Bruxelles, du 19 au 24 septembre.

Camille Khoury, directrice du nouveau festival “Fame”.
Camille Khoury, directrice du nouveau festival “Fame”. ©Bartolomeo La Punzina
Docteure en Études théâtrales, dramaturge, metteuse en scène, performeuse et critique dramatique, Camille Khoury vient d'ajouter une corde à son arc puisque la voici directrice du tout nouveau festival Fame – pour Festival where Arts Meet Empowerment –, dont la première édition se tiendra du 19 au 24 septembre. Initié par l'échevine de la Culture à la Ville de Bruxelles, Delphine Houba (PS), et les Riches-Claires, le festival Fame a pour vocation de "mettre en valeur les artistes femmes et issu.es des minorités...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité