Beaulieu cesse ses activités de moquette tuftée en Belgique, 174 emplois menacés

La procédure d'information et de consultation a été engagée.

Illustration picture shows the Beaulieu International Group logo during a press conference of Beaulieu international group on the figures for 2015-2016 and a preview for 2017, Monday 09 January 2017, in Kruishoutem. BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK
Le groupe emploie 1.900 personnes en Belgique et dispose de sites de production dans les régions de Waregem, Menin et Comines. ©Belga

Beaulieu International Group a annoncé jeudi lors d'un conseil d'entreprise son intention de mettre fin à ses activités belges de moquette tuftée. Cent septante-quatre emplois sont menacés par la fermeture de l'usine de Wielsbeke (Flandre occidentale).

"Le marché de la moquette tuftée est aux prises avec une surcapacité depuis plusieurs années, principalement en raison d'une évolution de la préférence des consommateurs vers des surfaces plus dures", justifie l'entreprise.

"Malgré un plan de transformation, la suppression de l'équipe de nuit en 2020 et des investissements de croissance dans cette activité, les conditions actuelles du marché ne permettent pas à la division Tuft d'être rentable sous sa forme existante", poursuit-on.

Si l'intention est confirmée, 174 emplois disparaîtraient, "avec un effort maximal de réemploi au sein du groupe", assure Beaulieu. La procédure d'information et de consultation a été engagée.

Le groupe emploie 1.900 personnes en Belgique et dispose de sites de production dans les régions de Waregem, Menin et Comines.