ArcelorMittal Gand : le nouveau projet de CCT est approuvé de justesse

La grève au sein de l'entreprise sidérurgique est donc évitée.

ArcelorMittal Gand : le nouveau projet de CCT est approuvé de justesse
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

Les ouvriers d'ArcelorMittal à Gand ont voté à une courte majorité (53,9 %) contre le nouveau projet de convention collective de travail (CCT) 2021-2022 mais celle-ci est tout de même acceptée car une majorité des deux tiers était nécessaire pour le rejeter formellement. La grève au sein de l'entreprise sidérurgique est donc évitée de justesse. L'usine gantoise entend se moderniser et devenir plus durable. Un plan d'investissement d'1,1 milliard d'euros a été récemment annoncé pour ce faire, ce qui a entraîné des arrêts de travail parmi les travailleurs.

Ceux-ci demandent une compensation financière pour les efforts consentis pendant la crise sanitaire ainsi que des engagements, après un gel des embauches, et une amélioration de certaines commodités (douches, distributeurs de boissons...).

Un premier projet de CCT prévoyant notamment une prime corona de 500 euros avait été massivement rejeté. Direction et syndicats se sont alors remis autour de la table, aidés d'un conciliateur, pour négocier un nouveau projet de CCT.

Sur les 3.096 ouvriers ayant le droit de voter, 2.336 (75,4 %) se sont effectivement prononcés sur le texte. Parmi eux, 46 % l'ont approuvé et 53,9 % l'on donc rejeté.

Sur le même sujet