Washington et ses alliés se rencontreront tous les mois pour aider militairement l'Ukraine

Les Etats-Unis et leur alliés se réuniront tous les mois pour examiner comment renforcer les capacités militaires de l'Ukraine face à la Russie, a annoncé mardi le ministre américain de la Défense Lloyd Austin.

Washington et ses alliés se rencontreront tous les mois pour aider militairement l'Ukraine
©AFP

"La réunion d'aujourd'hui deviendra un groupe de contact mensuel sur la défense de l'Ukraine", a déclaré M. Austin après une rencontre avec une quarantaine de pays en Allemagne.

Il a ajouté souhaiter ainsi organiser l'action des "nations de bonne volonté pour intensifier nos efforts, coordonner notre assistance, et se concentrer sur la victoire du combat d'aujourd'hui et des combats à venir".

Une quarantaine de pays étaient représentés mardi pour la réunion organisée à l'initiative de Washington sur la base aérienne américaine de Ramstein, dans l'ouest de l'Allemagne, afin de se concerter sur le soutien militaire que les alliés peuvent apporter à Kiev.

La principale annonce sur ce sujet est venu de Berlin qui a décidé d'autoriser la livraison à l'Ukraine d'une cinquantaine de blindés antiaériens de type "Guepard", marquant un tournant dans la politique prudente suivie jusqu'ici par le gouvernement d'Olaf Scholz. Ces équipements seront livrés par l'industrie allemande de la défense.

La ministre allemande de la Défense Christiane Lambrecht, présente à Ramstein, n'a pas exclu que Berlin approuve d'autres livraisons d'armes lourdes que des entreprises allemandes ont proposé de fournir à Kiev.

"Nous sommes tous déterminés à aider l'Ukraine à gagner aujourd'hui et à se renforcer sur le long terme", a encore souligné le ministre américain qui avait promis dans la matinée de "remuer ciel et terre" pour renforcer la défense ukrainienne.

"Des pays du monde entier se sont mobilisés pour répondre aux besoins urgents de l'Ukraine (...) Nous en voyons plus chaque jour", a-t-il ajouté.

Mais "nous n'avons pas de temps à perdre", a encore estimé M. Austin car "les semaines à venir seront cruciales pour l'Ukraine" au moment où la Russie vise à prendre le contrôle total du sud de l'Ukraine et de la région du Donbass.

Sur le même sujet