L'Union européenne a mis à jour sa carte des voyages : voici les destinations les moins à risques

Chaque semaine, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) publie une carte européenne et fait le point sur l’évolution de l’épidémie.

L'Union européenne a mis à jour sa carte des voyages : voici les destinations les moins à risques
©Olivier Pirard

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies utilise un code couleur, du vert au rouge pour évaluer le taux d’incidence et de positivité dans chaque région des différents pays membres de l’Union européenne. Celui-ci est mis à jour chaque jeudi et fonctionne de la manière suivante :

  • Vert si le taux d'incidence sur 14 jours est inférieur à 25 cas pour 100 000 habitants et le taux de positivité des tests inférieur à 4 % ;
  • Orange, si le taux d'incidence est inférieur à 50 cas pour 100 000 habitants mais que le taux de positivité des tests est supérieur ou égal à 4 % ou, si le taux d'incidence est compris entre 25 et 150 cas pour 100 000 habitants et que le taux de positivité des tests est inférieur à 4 % ;
  • Rouge, si le taux d'incidence est compris entre 50 et 150 et que le taux de positivité des tests est de 4 % ou plus, ou si le taux d'incidence est supérieur à 150 mais inférieur à 500 ;
  • Rouge foncé, si le taux d'incidence est supérieur ou égal à 500 ;
  • Gris si les informations sont insuffisantes.

Pour les retours des zones en orange ou en vert, une quarantaine n'est pas nécessaire au retour, selon les critères de l'Union européenne (voir les critères belges ci-dessous).

Plusieurs pays et régions ont ainsi repris des couleurs ce jeudi suite à une évolution favorable de l'épidémie.

L'Union européenne a mis à jour sa carte des voyages : voici les destinations les moins à risques
©D.R.

Les régions qui passent en vert

  • Pohjois — ja Itä-Suomi en Finlande
  • Région du Molise en Italie
  • Lubuskie et Podkarpackie en Pologne
  • Le Nord-Est et le sud-est de la Roumanie

Les régions qui passent en orange

  • En Espagne : la Catalogne et Murcia
  • En France : la région Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • En Italie : toute l’Italie à l’exception du Molise (Vert) et de la Calabre et de la Basilicata (les deux sont en rouge)
  • Toute l’Allemagne
  • La Croatie
  • Plusieurs régions en Pologne
  • Chypre

Des régions s'assombrissent

D'autres régions en revanche connaissent une recrudescence de l'épidémie. C'est le cas du Nordland en Finlande qui est passé en orange, alors qu’il était en vert jusqu’à présent, tout comme Tromms og Finnmark, passé en rouge, alors qu’il était en orange jusque-là.

La Belgique, tout comme la plupart des régions françaises, reste en rouge sur la carte européenne.

Particularité belge

Attention néanmoins, cette carte n’est qu’indicative pour le voyageur belge. Le SPF Affaires étrangères a son propre code couleur en fonction du risque d’infection : vert s’il est faible, orange s’il est modérément accru, rouge s’il est haut. Voici donc comment transposer les couleurs européennes aux couleurs belges :

  • Le rouge et orange foncé européens deviennent rouges selon la Belgique (quarantaine possible au retour, qui dépend des indications dans le formulaire PLF et/ou du statut vaccinal).
  • Le orange clair devient orange selon la Belgique (pas de quarantaine)
  • Le vert reste vert selon la Belgique (pas de quarantaine)

Il faut également noter que si la carte européenne est mise à jour les jeudis, la nouvelle couleur des zones n’entre en vigueur que le lundi suivant en Belgique.

Ce vendredi, le Codeco devrait confirmer quelques décisions abordées par le kern ce jeudi. Un deal se profile d'ores et déjà : sous réserve de la confirmation de ces informations par le Codeco de vendredi, il faudra avoir reçu les deux doses de vaccin pour voyager librement. Un scénario tient également la corde actuellement : deux tests seront offerts pour les personnes qui n'ont pas pu être vaccinées. Une dispense de la quarantaine en retour de zone rouge sera également sur la table.

En outre, le certificat sanitaire européen doit également permettre de faciliter les voyages des personnes vaccinées ou présentant un test PCR négatif.

Pour rappel, les voyages vers et en dehors de la Belgique sont toujours déconseillés.

► Retrouvez les informations propres à chaque pays sur le site des Affaires étrangères

Sur le même sujet