Une "catastrophe", deux candidats qui se démarquent, une déception...: les meetings seront-ils déterminants pour la présidentielle française ?

À l'heure où les réseaux sociaux occupent une place importante dans notre quotidien, quel rôle jouent encore les meetings politiques dans une campagne électorale ? Sont-ils déterminants dans la course à la présidence en France et quels candidats s'y illustrent? Tentative d'éclairage avec Nicolas Baygert, professeur de communication politique à l'IHECS et Science Po Paris.

Simon Legros
Voici un peu plus d'une semaine, Valérie Pécresse, la candidate de droite à l'élection présidentielle en France, recevait une salve de critiques après un premier meeting pour le moins compliqué. Tant sur le fond que sur la forme, de nombreuses voix se sont élevées, y compris dans les rangs des Républicains, pour décrier un véritable "naufrage". Outre les conséquences que cet échec pourrait avoir...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité