Stages, logements, précarité : la crise a aggravé la situation de nombreux étudiants

La Fef va manifester. Et elle tacle l’idée de toucher aux critères de "réussite".

Chems Mabrouk
©Marie Russillo
C’était il y a un an. La Fef (Fédération des étudiants francophones) dévoilait à La Libre les résultats de son enquête sur les conditions de stage des étudiants et formulait dix revendications. Rien n’a changé. Certes, la pandémie est passée par là. "Justement, insiste Chems Mabrouk,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité