Les numéros Inami, un imbroglio aux relents communautaires né en 1997 et non résolu à ce jour

La Fédération Wallonie-Bruxelles et le Fédéral tentent toujours de s’accorder sur la façon de respecter les quotas de médecins chaque année.

Le 10 février dernier, les étudiants francophones manifestaient sous les fenêtres du ministre fédéral de la Santé, Franck Vandenbroucke, contre les quotas Inami.
Le 10 février dernier, les étudiants francophones manifestaient sous les fenêtres du ministre fédéral de la Santé, Franck Vandenbroucke, contre les quotas Inami. ©BELGA
La saga des numéros Inami empoisonne la politique belge depuis longtemps. Pour La Libre, Elie Cogan décrypte ce volumineux dossier qui touche à la fois au budget de la sécurité sociale, au nombre et à la formation des médecins. Doyen...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet