Dans ce centre bruxellois pour animaux, "on fait de la médecine de guerre"

Dans ce centre bruxellois pour animaux, "on fait de la médecine de guerre"
©DEMOULIN BERNARD
À l'arrière d'une petite boutique anderlechtoise, se croisent pigeons, renards, serpents, mygales, chouettes et hiboux. Déposés ou saisis, ces animaux blessés sont pris en charge par les travailleurs du Centre de Soins pour la Faune Sauvage de Bruxelles. Entre les précautions à prendre pour les "rois de l'évasion", la "règle d'or" à ne jamais transgresser et les attentions particulières vis-à-vis de chaque espèce, le travail des...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet