Tomas Leyers : conserver le cinéma au XXIe siècle

Le nouveau conservateur de la Cinematek de Bruxelles entend faire prendre un virage écologique à l’institution.

Tomas Leyers : conserver le cinéma au XXIe siècle
©Bea Borgers
"J’ai commencé mon intérim le 16 mars et on fermait le 18 mars. J’ai été nommé officiellement conservateur le 16 octobre et une semaine après, on refermait la baraque…", rigole Tomas Leyers, de l’autre côté de l’écran, lors d’un entretien par Zoom début novembre. À 50 ans, le producteur flamand - il a notamment produit Hellhole ou Ghost Tropic du ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité